lundi 4 novembre 2019

vendredi 17 mai 2019

DIS LEUR QUE TU LES AIMES




OUI JE RÉPÈTE, TU NE PARLES QUE DE TOI
TU PARLES DE TON CHIEN,
DE TA FEMME
DE TA PEINE
DE TA MAISON
DE TES SOUCIS
DE TON TRAVAIL
DE TA VIE

MAIS REGARDE AUTOUR DE TOI!
REGARDE JE TE DIS!
MAIS REGARDE ENFIN!

TU VOIS,
TU VOIS TOUS LES GENS AUTOUR DE TOI?

TU VOIS TU N'ES PAS SEUL!

DIS LEUR QUE TU LES AIMES

POUR TOUS CEUX QUI NE SONT QUI SONT LOIN DE NOUS.





Tu es partie bien avant moi ma femme, mon enfant, mon amie,
Tu es partie bien avant moi mon époux, mon enfant, mon fils,
Tu es loin de moi de nous et pourtant si proche!

Tu vis dans un monde parallèle que je ne vois pas!
Tu es heureux, heureuse quelque part mais je ne le sais pas!

Tu as des secrets que nous ne partageons plus. Toi tu connais les miens puisque tu me vois mais moi je ne sais plus rien de toi!

Ce qui me console vois-tu, c'est que notre amour, notre amitié ne disparaît pas avec cet éloignement temporel. Nous sommes séparés pour un certain temps, celui de nous chercher et de nous retrouver.

Un simple regard, car tu sait que le regard est le miroir de l'âme, un simple regard échangé, et nous nous reconnaîtrons.


Fais suivre ce message d'espoir à ceux qui comme toi ont de la peine, redonne leur de l'espoir et sèche leurs yeux!


Créer son Média





La création d'un média est la principale source de revenus des bons marketeurs web.

Un bon média vous donne de bons followers et de bons clients et vous permet aussi de trouver les partenaires  qui veulent faire comme vous.

Dans l'industrie du mlm le média devient capital

Les différents médias sont

Un compte Facebook
Une chaîne YouTube
Un site de type Blogger

Comment créer sa popularité ou votre popularité sur le web.


Évidemment vos sujets doit être intéressants

Facebook est le meilleur endroit pour rencontrer de nouveau ami et de rester en contact avec vos amis existant

Le principe est simple

Si vous vous intéressez à leur publications les gens vont s'intéressez au vôtre.

Passez plus de temps à répondre aux actualités de vos amis

et à la fin de la journée faites un résumé de toutes les actualités de vos amis

il devront surement apprécier.  et vous allez découvrir les sujets dont vos amis veulent entendre parler.

Avoir un site Blogger avec google adsense.

Vous pouvez travailler avec nous.  Nous nous ferons un plaisir de vous ajouter en tant qu'éditeurs.
Vous pourrez écrire des articles sur les sujets préférés de vos amis, ils partageront ainsi vos publications.

Comme vous savez le sujet de vos amis il partageront et feront des j'aime sur vos publications.

Il est important de noter tous les besoins de vos amis.  car souvent il y a des opportunités évidentes et faciles.

En travaillant avec nous, vous augmentez votre capacité à délivrer des services donc a recevoir des commissions.

Vous développerez des revenus avec ou sans récurrence. 


Nous travaillons avec des googles sheet.

A@


lundi 13 mai 2019

La permaculture se pratique à la main

Les outils manuels coûte moins cher que la mécanisation


La quasi-totalité des maraîchers professionnels utilise aujourd’hui des engins à moteur thermique. C’est sur ces engins mécanisés qu’a porté l’essentiel de l’effort de recherche depuis plus d’un siècle. Les outils manuels, quant à eux - pelles, râteau, fourches… sont bien connus et éprouvés depuis l’antiquité : les Gaulois disposaient des mêmes outils que nous, hormis le tournevis !
De cette façon, avec nos outils, les agriculteurs (trices) peuvent réussir à moindre coûts.
Voyons quels sont les besoins en outillage :
• La campagnole, elle permet d’aérer la terre sans la retourner. De cette façon, les vers de terre ne sont pas tués et peuvent continuer à enrichir la terre par leurs déjections. Le mode de culture sur planches permanentes plates dispose enfin d’un outil tout à la fois très simple, solide, économique et vraiment, vraiment efficace. Tous ceux qui l’ont vu en action ont été surpris. (Voir la vidéo en commentaire)
• Le semoir, sa largeur de 40 cm permet de semer jusqu’à six rangs de graines et d’y mettre toutes les graines compagnons qui vont donc pousser ensemble en harmonie. Il peut donc sur une planche de 80 cm y avoir jusqu’à 12 rangs de culture. Ce qui est rentable à tout point de vue.
• Le presse-mottes, il permet de préparer les semis sans avoir à acheter des godets. . (voir les photos en commentaire).
• Plaques gabarit de repiquage : nous avons observé que la régularité du positionnement des plants lors de leur repiquage est essentielle pour plusieurs raisons : un excellent positionnement, en quinconce, permet d’implanter davantage de plants. Ceci est parti d’un constat : sur une planche de 80 cm de large, il était possible d’implanter de 5 à 7 rangs de mâche, selon les soins apportés… Passer de 5 à 7 rangs représente un gain de productivité de 40 % ! De plus, la régularité des rangs facilite la rapidité du désherbage avec une binette. Il y a donc différentes plaques gabarits qui se révèlent tout à la fois très simples à fabriquer et utiliser et redoutablement efficaces. En un geste, nous creusons une douzaine de trous dans lesquels il n’y a plus qu’à poser les minies mottes. Le gain est double : précision du travail et rapidité d’exécution. Les plaques peuvent également servir à marquer des trous pour des semis parfaitement réguliers.. (voir les photos en commentaire).
• Les plantoirs à garde, ils remplissent un double usage : servir de jauge 14 de profondeur, et creuser une cuvette qui permet à l’eau des premiers arrosages de rester au pied du plant. Ceci est particulièrement utile pour des plants repiqués sur des billons ou des buttes permanentes, sur lesquels l’eau d’arrosage a tendance à s’écouler le long de la pente (voir les photos en commentaire).
• Différentes formes d’outils pour différents usages : les serpettes, couteau à récolter, de vieilles houes que nous rétrécissons, un hachoir de boucher pour hacher les paillages... permettent de constituer une « boite à outils » du jardinier-maraîcher pour un budget minime... et sans recours aux énergies fossiles !
• Les binettes (voir les photos en commentaire).
• Le paroir du sabotier, il permet de bien préparer les manches d’outils.
• Le hache paille, en fait c’est un hachoir de boucher qui permet de couper la paille en petits morceaux pour plusieurs usages.
• La faux, elle remplace la débrousailleuse mécanique et est très efficace.
Reste les outils un peu plus sophistiqués :
• La déchiqueteuse à bois, elle permet de faire des préparations de bois pour faire des paillages qui maintiendront l’humidité entre les planches maraichères pour une récolte plus rapide et qui limite la venue de mauvaises herbes.
Continuez de suivre nos capsules






dimanche 12 mai 2019

Nous allons finir les constructions et passer aux plantes compagnes.

Nous allons finir les constructions et passer aux plantes compagnes.

Nous venons de mettre en place une partie de notre ferme, voyons la suite.
L’élevage
Les élevages au démarrage quels sont les plus rentables, les poulets et les lapins auxquels on pourra ajouter ensuite les canards et les oies si votre mare est prête.
Nous pouvons donc construire quelques cabanes pour nos poules sans oublier un coq et nos lapins.
Pour finir nos constructions, le long et proche de la maison installons des serres car nous allons devoir bientôt commencer nos cultures.
Les plantes compagnes
La permaculture a pour principal objectif d’associer des plantes entre elles, nous allons donc commencer à apprendre qui aime vivre avec qui.
L’association de certaines plantes entre elles permet d’obtenir de belles récoltes et d’avoir un beau potager en aidant le jardinier à éviter l’utilisation d’engrais chimiques et pesticides. Cette méthode appelée le compagnonnage est issue de l'observation et de la pratique.
Expérimentée depuis plusieurs années au sein de la permaculture, les résultats sont incontestables.
Pour bien associer les plantes, quelques principes sont à connaître :
• Les Apiacées (appelées également Ombellifères) se protègent réciproquement.
• Les Légumineuses enrichissent le sol en azote. Les associer à des plantes comme la tomate ou les cucurbitacées, qui ont besoin de cet apport, est conseillé.
• Les Liliacées et les Légumineuses doivent être séparées car elles ne font pas bon ménage.
Certaines plantes aromatiques, grâce à leurs odeurs particulières, peuvent éloigner voire éliminer des insectes nuisibles.
Voici une liste des compagnons :
• L’ aneth protège les carottes et concombres. N’hésitez pas à les planter ensemble.
• Le basilic est un fort répulsif des mouches et moustiques. Il s’associe parfaitement avec les tomates, asperges, poivrons, piments, aubergines.
• La bourrache attire les abeilles, fait fuir les limaces, réduit les doryphores, éloigne les vers des tomates. Elle est appréciée des pommes de terre, courgettes, choux, fraisiers, tomates.
• La capucine attire les pucerons (il vous suffira ensuite d’arracher les capucines et de les brûler), éloigne les punaises des courgettes et citrouilles. Elle s’accommode avec les radis, courgettes, choux, tomates.
• Le cerfeuil réduit l’invasion des limaces.
• La lavande éloigne les pucerons.
• Les œillets d’Inde protégeront la plupart de vos plantes (pommes de terre, tomates, asperges, haricots, choux) des insectes nuisibles. A planter en bordure de votre jardin.
• Le thym éloigne les mouches blanches, protège les choux et brocolis.
Ce sont quelques exemples. Nous allons, dans notre prochaine capsule, vous communiquer d’autre plantes compagnes.
Voici un très beau mariage avec les tomates :
Piquez vos plans de tomates au centre d’une ou plusieurs étoiles de votre mandala, mettez entre les pieds du basilic, sur la droite plantez de la lavande et sur la gauche des œillets d’inde. Vous allez obtenir 4 récoltes au lieu d’une et vos tomates seront les plus belles que vous n’aurez jamais connues.












Préparons notre terrain pour notre micro ferme

c'est votre propre projet, alors ayez de l'imagination




Les photos et dessins ont été prélevés des vidéos réalisées pour le compte de la ferme du Bec Hellouin en Normandie France.
La photo 1 vous présente un aperçu du design de votre ferme que vous pouvez créer.
Préparons notre travail.
Le composteur
Tout d’abord nous devons mettre dans la zone proche un caisson d’environ 5 m sur 5 m par 1.5 m de hauteur. Nous allons y installer le composte en désherbant notre terrain afin d’y créer un espace pour le maraîcher (environ 300 m2). Si vous n’avez pas de planche pour faire votre composteur, vous pouvez creuser un trou dans le terrain selon le même format.
À l’aide d’une brouette collectez les mauvaises herbes ou toute matière végétale ou animale. Versez les dans le composte et ajoutez de la terre, du papier, du carton ou des déchets de table. Mouillez le tout et laissez la nature travailler.
Lorsque vous trouvez des vers de terre, ajoutez les dans le composteur il vont vous aider dans l’avenir sur vos plantations.
Le maraîcher en mandalas
Préparons maintenant un jardin mandala (Voir les photos 14-16-17-). Vous pouvez faire plusieurs mandalas selon la taille de votre terrain. Un mandala est composé de buttes de 80 cm de largeur en moyenne avec de petits espaces et disposé en étoile.
Il est bien évident que les plantations ne seront pas celles de l’Europe ou de L’Amérique. Nous allons nous adapter au pays avec ses besoins et ses cultures.
Les buttes
Pour préparer les butes, on peut utiliser des caissons en bois. De 1m de large sur une longueur des 5 à 8 m avec une hauteur de 25 à 30 cm. Faites plusieurs caissons au moins 10. Disposez-les maintenant en étoile en laissant au centre un espace en forme de cercle d’un diamètre de 5m.
Remplissez le fond des caissons avec du petit bois, de la sciure, du papier, du carton ajoutez les herbes ramassées lors du défrichement de la zone. Creusez autour des caissons jusqu’à 25 cm en profondeur et ajoutez cette terre par-dessus les herbes dans votre caisson. Si vous avez du fumier d’animaux à votre disposition, vous pouvez l’ajouter sur vos herbes avant la terre. Arrosez le tout pour produire la décomposition des matières dans le caisson, Laissez travailler pendant au moins 1 semaine.
Les mares
Nous allons maintenant créer une ou plusieurs mares comme un écosystème pour la vie de certains animaux comme les canards mais surtout, nous allons y élever des poissons comme le poisson chat. Sans avoir à nourrir nos animaux, ceux-ci trouveront leur nourriture à même ces mares. 1 m2 de mare produit en général au moins 1 kg de poisson par an. Faisons donc une ou plusieurs mares pour un total de 350m2 soit 35 mètres de longueur sur 10 mètres de largeur.
Creusons les mares sur une profondeur d’au moins 75 cm. Évitons les formes rectangles, donnez des formes un peu en distorsion pour la beauté du design de votre ferme.
Notre prochain module va vous indiquer la suite de notre conception de la micro ferme.