dimanche 12 mai 2019

La permaculture et ses rendements

Un monde à découvrir




Une alimentation saine implique de consommer chaque jour différents aliments :
• Des fruits et des légumes : Les légumes sont les aliments les plus riches en vitamines (avec les fruits, bien sûr), en sels minéraux et en fibres (bonnes pour le transit), en eau, indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. En manger souvent, c'est donc permettre à l'enfant de bien grandir et aux adultes de se maintenir en santé.
• Des protéines : Dans l'organisme, les protéines jouent des rôles essentiels : elles jouent un rôle structural et participent au renouvellement des tissus musculaires, des phanères (cheveux, ongles, poils), de la matrice osseuse, de la peau, etc.
Votre terrain et vos cultures doivent donc prévoir l’ensemble des besoins qui vous permettront d’avoir l’autosuffisance alimentaire.
Nul besoin d’avoir des hectares de terrain.
Si vous disposez de petites surfaces vous pourrez vous auto-suffire et en vivre. La permaculture redonne la valeur de leur travail aux agriculteurs.
Rappelez-vous que sur une surface de 1000 m2 vous produirez la même quantité que sur 1 ha en monoculture.
Il s’agit d’un travail manuel. Fini les engins comme les tracteurs les moissonneuses, etc. nous ne faisons pas de la pétro-culture, nous travaillons avec un écosystème naturel qui répond à des données ancestrales oubliées de tous.
Si on imagine un village disposant des 100 ha par exemple, vous obtiendrez les mêmes résultats qu’un propriétaire terrien qui aurait 1000 ha de terrain.
L’avantage de la permaculture c’est le fait que vos récoltes sont tellement plus abondantes qu’en culture traditionnelle qu’il vous sera possible de vendre vos excédants cela vous donnera des revenus pour assumer les besoins matériels de la famille comme les études des enfants, l’habillement, etc.
En conclusion, peu importe la taille de votre terrain. L’important c’est de savoir comment le partager pour avoir un rendement maximum.
Notre prochain module va vous permettre de comprendre comment répartir les parcelles et ce que vous allez y planter.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire